Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTA-2000-ALE-006

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 8 juin 2000
No CERTA-2000-ALE-006

Affaire suivie par :

CERTA

BULLETIN D'ALERTE DU CERTA

Objet : Deni de service sous Firewall-1


Conditions d'utilisation de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/certa/apropos.html
Dernière version de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2000-ALE-006

Résumé:

Une vulnérabilité dans la journalisation des attaques liées à la fragmentation a été découverte sur Firewall-1. Cette vulnérabilité peut avoir pour conséquence de saturer les ressources du système hébergeant le garde barrière. Il est à noter que d'autres gardes barrières peuvent être sujets à une vulnérabilité du même type.

Gestion du document


Tableau 1: gestion du document
Date de la première version 8 juin 2000
Date de la dernière version -
Sources voir section 4

1 Description

L'attaque consiste à envoyer des paquets fragmentés illégaux (par exemple des paquets ICMP du type ``ping of death''), de façon à saturer la journalisation de ce type d'attaque. L'activité du CPU est alors entièrement dédiée à ce travail de trace.

Notons que la règle par défaut la plus restrictive (interdire tout) ne vous met pas à l'abri de ce type d'attaque. De plus Firewall-1 n'est pas en mesure de tracer ce type d'attaque.

2 Détection d'attaque

En consultant le fichier /var/log/messages sous Unix ou le NTEvent Viewer sous NT, on constate une grande quantité de messages du type :

packet size too big (65529) from 0x0g013c5f, ip_p=1

Ces messages et une utilisation hors norme du temps CPU sont le signe que vous êtes sous une attaque du type déni de service par fragmentation.

3 Solution

Une solution temporaire consiste à supprimer la journalisation des événements liés au noyau de Firewall-1. Cette action ne touche en principe pas à la journalisation des règles standards de filtrage. En revanche certains messages relatifs à la translation d'adresse risquent d'être perdus.

$FWDIR/bin/fw ctl debug -buf

Cette commande peut être ajoutée à la commande de démarage de Firewall-1 (FWDIR/bin/fw/fwstart) afin de la prendre en compte lorsque le garde barrière est relancé.

Il est également possible d'utiliser un système de détection d'intrusion qui bloquera la source émettant des paquets fragmentés illégaux (cette solution ne fonctionnant pas si l'adresse source est usurpée).

4 Références

  • Check Point IP Fragment-diven DoS Alert :
http://www.checkpoint.com/techsupport/alerts/ipfrag_dos.html
  • FW-1 IP Fragmentation Vulnerability :
http://www.entract.com/~lspitz/fwtable.html
  • Site de securityfocus :
http://securityfocus.com/vdb/
  • Avis du CERT IST.
  • Institute for security Technology Studies :
http://www.phoneboy.com/fw1

Historique du document

8 juin 2000 première version


CERTA
2014-01-17
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-06-28