Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTA-2001-ALE-003

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 26 mars 2001
No CERTA-2001-ALE-003

Affaire suivie par :

CERTA

BULLETIN D'ALERTE DU CERTA

Objet : Prolifération du ver Li0n


Conditions d'utilisation de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/certa/apropos.html
Dernière version de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2001-ALE-003

Gestion du document


Tableau 1: gestion du document
Référence CERTA-2001-ALE-003
Titre Prolifération du ver Li0n
Date de la première version 26 mars 2001
Date de la dernière version -
Source(s) Bulletin du SANS Institute
Pièce(s) jointe(s) Aucune

Une gestion de version détaillée se trouve à la fin de ce document.

1 Risque

Compromission du serveur de noms (DNS)

2 Systèmes affectés

Linux avec Bind 8.2, 8.2-P1, 8.2.1, 8.2.2-Px

3 Résumé

Un nouveau ver, très proche du ver Ramen (CERTA-2001-ALE-001) , appelé Li0n, exploite la dernière vulnérabilité de Bind pour compromettre les machines Linux.

4 Description

Le 29 janvier 2001, une nouvelle vulnérabilité de Bind, appelée «vulnérabilité TSIG» était annoncée (Référence CERTA-2001-AVI-010).

Cette vulnérabilité est aujourd'hui exploitée par un ver appelé Li0n. Lorsqu'une machine est compromise par ce ver, un grand nombre de fichiers est installé. Parmi eux se trouvent :

  • Le rootkit t0rnkit (reprogrammation de du, find, ifconfig, login, ls, ps, netstat, top, in.telnetd, in.fingerd, pstree);
  • Le fichier /etc/ttyhash qui contient un mot de passe chiffré ;
  • Le fichier /usr/sbin/nscd qui est en fait une version modifiée de sshd ;
  • Le fichier randb qui scanne l'équivalent d'une classe B à la recherche de versions de Bind vulnérables ;
  • Des outils de compromission automatique des machines trouvées vulnérables par rand ;
  • Le fichier mjy qui efface les traces dans les fichiers de logs.

De plus, le fichier /etc/host.deny est effacé, les fichiers /etc/passwd et /etc/shadow sont envoyés par mèl à une adresse en Chine.

Enfin, Li0n installe quelques portes dérobées (typiquement sur les ports 60008/tcp, 33567/tcp et 33568/tcp, mais ces ports peuvent être facilement modifiés).

5 Contournement provisoire

Filtrer au niveau du garde barrière les ports supérieurs à 1024 non explicitement autorisés sur les machines de votre réseau.

Sans Institute propose sur son site un utilitaire permettant de déceler la présence de Li0n :

http://www.sans.org/y2k/lionfind-01.1.tar.gz

6 Solution

Au cas où votre mise à jour de Bind n'ai pas encore été faite, reportez vous à l'avis CERTA-2001-AVI-010 afin d'avoir la liste des correctifs.

7 Documentation

Gestion détaillée du document

26 mars 2001
version initiale.


CERTA
2014-01-17
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-08-17