Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTA-2001-AVI-157

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 03 décembre 2001
No CERTA-2001-AVI-157

Affaire suivie par :

CERTA

AVIS DU CERTA

Objet : Multiples vulnérabilités d'implémentations LDAP


Conditions d'utilisation de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/certa/apropos.html
Dernière version de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2001-AVI-157

Gestion du document


Tableau 1: gestion du document
Référence CERTA-2001-AVI-157
Titre Multiples vulnérabilités d'implémentations LDAP
Date de la première version 03 décembre 2001
Date de la dernière version -
Source(s) Avis CA-2001-18 du CERT/CC
Pièce(s) jointe(s) Aucune
   

Une gestion de version détaillée se trouve à la fin de ce document.

1 Risque

  • Exécution de code arbitraire ;
  • élévation de privilèges ;
  • déni de service.

2 Systèmes affectés

  • Netscape / iPlanet Directory Server version 5.0 Beta, version 4.13 et antérieures ;
  • IBM SecureWay Directory sous Solaris et Windows 2000 version 3.2 et antérieures ;
  • les versions de Lotus Domino R5 Server antérieures à 5.0.7a ;
  • Microsoft Exchange 5.5 LDAP Service ;
  • Oracle Internet Directory version 2.1.1.0.0 ;
  • les versions d'OpenLDAP version 1.2.11 et antérieures et version 2.0.7 et antérieures.

3 Résumé

De nombreuses implémentations du protocole LDAP (Lightweight Directory Access Protocol) contiennent des vulnérabilités permettant à un utilisateur mal intentionné d'exécuter du code arbitraire, d'élever ses privilèges, ou de provoquer des dénis de service.

4 Description

4.1 Netscape / iPlanet Directory Server

Le code chargé de traiter les requêtes LDAP présente des vulnérabilités permettant à un utilisateur mal intentionné d'exécuter du code arbitraire avec les droits du Directory Server qui sont en général ceux de l'administrateur root.

Ces vulnérabiltés sont exploitables à distance.

4.2 IBM SecureWay Directory

Des vulnérabilités permettent à un utilisateur mal intentionné de provoquer un déni de service sur le serveur. Il est possible que ces vulnérabilités permettent en plus d'exécuter du code arbitraire.

Ces vulnérabilités sont présentes sous Solaris et Windows 2000, et sont exploitables à distance, mais les plates-formes Windows NT et AIX ne sont pas vulnérables.

4.3 Lotus Domino R5 Server

Des vulnérabilités permettent à un utilisateur distant d'exécuter du code arbitraire avec les privilèges du server Domino qui sont en général ceux de l'administrateur root.

4.4 Microsoft Exchange

Une vulnérabilité dans le traitement des requêtes LDAP rend les serveurs LDAP de Microsoft Exchange 5.5 vulnérables à un déni de service.

Cette vulnérabilité est exploitable à distance.

4.5 Oracle Internet Directory

De multiples vulnérabilités permettent à un utilisateur distant d'exécuter du code arbitraire avec les privilèges du serveur Keyserver qui sont en général ceux de l'administrateur root.

4.6 OpenLDAP

Une vulnérabilité du serveur OpenLDAP rend ce serveur vulnérable à un déni de service par arrêt (crash du serveur).

5 Contournement provisoire

Filtrez l'accès aux ports suivants pour limiter l'exploitation des vulnérabiltés :

  • ldap 389/tcp
  • ldap 389/ucp
    pour le protocole ldap (Lightweight Directory Access Protocol);
  • ldaps 636/tcp
  • ldaps 636/ucp
    pour le protocole ldaps (protocole ldap sur TLS/SSL - anciennement sldap).

6 Solution

Contactez votre revendeur pour obtenir une mise à jour :

7 Documentation

Gestion détaillée du document

03 décembre 2001
version initiale.


CERTA
2014-01-17
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-09-26