Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTA-2002-AVI-203

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 13 septembre 2002
No CERTA-2002-AVI-203-002

Affaire suivie par :

CERTA

AVIS DU CERTA

Objet : Vulnérabilité des certificats SSL dans KDE


Conditions d'utilisation de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/certa/apropos.html
Dernière version de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2002-AVI-203

Gestion du document


Tableau 1: gestion du document
Référence CERTA-2002-AVI-203-002
Titre Vulnérabilité des certificats SSL dans KDE
Date de la première version 06 septembre 2002
Date de la dernière version 13 septembre 2002
Source(s) Avis #20020818-1 de KDE
Pièce(s) jointe(s) Aucune
   

Une gestion de version détaillée se trouve à la fin de ce document.

1 Risque

Usurpation d'identité.

2 Systèmes affectés

Toutes les versions de KDE jusqu'à la version 3.0.2 incluse sont vulnérables.

3 Résumé

KDE ne vérifie pas tous les champs des certificats utilisés pour authentifier des pages Web ou pour signer des méls. Un utilisateur mal intentionné peut générer son propre certificat permettant une usurpation d'identité (attaque de type « man in the middle »).

4 Description

Les certificats au standard X.509 possèdent plusieurs champs d'options. Un de ces champs s'appelle « Basic Constraints Field » et indique la longueur maximum autorisée pour une chaine de certificats ainsi que si le certificat est d'autorité ou non. Les librairies de KDE ne vérifient pas ce champ et donc, un certificat, habilement conçu par un utilisateur mal intentionné, peut passer pour un certificat d'autorité.

5 Solution

  • Installer la version 3.0.3 des librairies de KDE (kdelibs3.0.3) ;
  • Un correctif est disponible pour kde 2.2.2 (Consulter la section Documentation).

6 Documentation

Avis #20020818-1 de KDE :

http://www.kde.org/info/security/advisory-20020818-1.txt

Correctif pour la version 2.2.2 de KDE :

ftp://ftp.kde.org/pub/kde/security_patches/

Bulletin de sécurité #DSA-155 de Debian :

http://www.debian.org/security/2002/dsa-155

Bulletin de sécurité #MDKSA-2002:058 de Mandrake :

http://www.mandrakesecure.net/en/advisories/2002/MDKSA-2002-058.php

Gestion détaillée du document

06 septembre 2002
version initiale ;
09 septembre 2002
Ajout du bulletin de sécurité de Debian ;
13 septembre 2002
Ajout du bulletin de sécurité de Mandrake.


CERTA
2014-01-17
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-03-23