Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTA-2003-AVI-056

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 24 mars 2003
No CERTA-2003-AVI-056

Affaire suivie par :

CERTA

AVIS DU CERTA

Objet : Vulnérabilités dans le garde-barrière Firewall-1 NG


Conditions d'utilisation de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/certa/apropos.html
Dernière version de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2003-AVI-056

Gestion du document


Tableau 1: gestion du document
Référence CERTA-2003-AVI-056
Titre Vulnérabilités dans le garde-barrière Firewall-1 NG
Date de la première version 24 mars 2003
Date de la dernière version -
Source(s) Bulletin de sécurité Checkpoint
Pièce(s) jointe(s) Aucune

Une gestion de version détaillée se trouve à la fin de ce document.

1 Risque

  • Déni de service ;
  • exécution de code arbitraire à distance.

2 Systèmes affectés

Checkpoint Firewall-1 NG FP3.

3 Résumé

Le garde-barrière Checkpoint Firewall-1 NG FP3 possède un démon syslog permettant la consolidation de journaux provenant de plusieurs matériels. Celui-ci présente plusieurs vulnérabilités.

4 Description

L'envoi de caractères malicieux vers le démon syslog entraîne une consommation excessive du temps CPU. Cette vulnérabilité peut être exploitée par un individu mal intentionné afin d'effectuer un déni de service sur le garde-barrière.

Un utilitaire en ligne de commande (fw log -nfnl) présent dans le garde-barrière permet la visualisation de messages des journaux syslog sur une console. Une vulnérabilité présente dans cet utilitaire permet à un individu mal intentionné d'injecter des caractères malicieux afin d'en fausser l'affichage.

5 Contournement provisoire

Filtrer le port 514/UDP pour n'accepter des paquets provenants uniquement de sources sûres.

6 Solution

La première vulnérabilité peut être corrigée par l'application du correctif HF2 (cf. Documentation ) ou bien par l'utilisation de l'outil SmartUpdate.

Aucun correctif n'est disponible pour la seconde vulnérabilité le jour de la rédaction de l'avis. Il est toutefois recommandé de ne pas utiliser cet utilitaire afin de visualiser les messages syslog ou de filtrer les caractères non désirés.

7 Documentation

Bulletin de sécurité Checkpoint :

http://www.checkpoint.com/techsupport/alerts/syslog.html

Bulletin de sécurité AERASEC :

http://www.aerasec.de/security/advisories/checkpoint-fw1-ng-fp3-syslog-crash.txt

Gestion détaillée du document

24 mars 2003
version initiale.


CERTA
2014-01-17
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-07-26