Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTA-2003-AVI-156

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 11 mars 2004
No CERTA-2003-AVI-156-007

Affaire suivie par :

CERTA

AVIS DU CERTA

Objet : Failles dans des implémentations de SSL/TLS


Conditions d'utilisation de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/certa/apropos.html
Dernière version de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2003-AVI-156

Gestion du document


Tableau 1: gestion du document
Référence CERTA-2003-AVI-156-007
Titre Failles dans des implémentations de SSL/TLS
Date de la première version 30 septembre 2003
Date de la dernière version 11 mars 2004
Source(s) Avis de sécurité du NISCC
Pièce(s) jointe(s) Aucune

Une gestion de version détaillée se trouve à la fin de ce document.

1 Risque

  • Déni de service ;
  • Exécution de code arbitraire à distance.

2 Systèmes affectés

Tout système utilisant OpenSSL pour implémenter les protocoles de session SSL et TLS. En particulier le module mod_ssl d'Apache ou les implémentations TLS des serveurs de messagerie Sendmail, Postfix, Qmail,... et les services POP ou IMAP sécurisés par Stunnel sont impactés.

3 Résumé

Un utilisateur mal intentionné peut transmettre un certificat volontairement mal formé qui entraînera un déni de service ou l'exécution de code arbitraire sur l'hôte destinataire.

4 Description

Les certificats, utilisés par les protocoles SSL/TLS, sont des structures codées à l'aide d'un langage standard, ASN.1 (Abstract Syntax Notation One). Lors du traitement de données ne respectant volontairement pas les règles de ce langage, le décodeur peut mal gérer l'information reçue.

Trois vulnérabilités associées ont été découvertes dans OpenSSL :

  • l'usage d'une balise ASN.1 peu usitée peut provoquer un accès mémoire incohérent engendrant un déni de service (références CAN-2003-0543 et CAN-2003-0544) ;
  • une clé publique invalide peut arrêter inopinément le décodeur lorsqu'il lui est spécifié d'ignorer les erreurs (configuration employée en test et non en production) ;
  • des structures ASN.1 rejetées comme invalides provoquent de mauvaises gestions de la mémoire qui pourraient être exploitées pour exécuter du code arbitraire à distance (référence CAN-2003-0545).
Par ailleurs, un mauvais respect des spécifications SSLv3 et TLS fait qu'un serveur utilisant OpenSSL accepte les certificats client lorsqu'ils ne sont pourtant pas sollicités. Cela offre l'opportunité d'exploiter les failles décrites ci-dessus.

5 Solution

Mettre à jour OpenSSL.

6 Documentation

Gestion détaillée du document

30 septembre 2003
version initiale ;
1er octobre 2003
correction du lien Cisco, ajout du mauvais respect la spécification de la norme par OpenSSL, ajout de Mandrake, Slackware, SGI, Stunnel, ajout de nouvelles notes de vulnérabilité du CERT/CC ;
3 octobre 2003
ajouts de l'avis de sécurité du CERT/CC, d'Apache sous HP-UX, de SuSE et Debian ;
13 octobre 2003
ajouts d'autres produits HP, d'OpenBSD, FreeBSD et NetBSD, mise à jour du lien Apple et introduction de Nortel Networks ;
16 décembre 2003
Nouvel avis OpenSSL, mise à jour en 0.9.6l, référence CVE CAN-2003-0851, ajouts de Sun, Novell, Check Point, Oracle et VMWare ;
22 janvier 2004
ajouts des références aux bulletins relatifs à SunPlex (Sun Cluster), Sentinel et Secure Shell de SSH ;
27 févier 2004
ajout d'un nouvel avis NetBSD pour les versions 0.9.6 d'OpenSSL ;
11 mars 2004
ajout des Java Servers de Sun.


CERTA
2014-01-17
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-04-20