Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTA-2006-ACT-027

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 07 juillet 2006
No CERTA-2006-ACT-027

Affaire suivie par :

CERTA

Objet : Bulletin d'actualité 2006-27


Conditions d'utilisation de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/certa/apropos.html
Dernière version de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2006-ACT-027

Gestion du document

Une gestion de version détaillée se trouve à la fin de ce document.

Le bulletin d'actualité est disponible dans son intégralité et au format PDF à l'adresse suivante :

http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2006-ACT-027.pdf

Un extrait du bulletin, ne reprenant que les articles de la semaine, se trouve en HTML à l'adresse suivante :

http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2006-ACT-027/

1 Ver Mambo

Un de nos correspondants nous a fait parvenir les journaux de son serveur web, suite à la découverte d'attaques sur le serveur Mambo. Toutes les attaques se déroulent de la même façon : l'adresse IP attaquante ne navigue pas, n'a pas de HREF (referrer), et la faille ciblée est celle décrite dans l'avis CERTA-2005-AVI-465. Ces attaques ont lieu quotidiennement, chaque adresse IP attaquant plusieurs fois par jour. La répétition de ces attaques suggère qu'il s'agit d'un ver et que les cibles sont choisies probablement en utilisant des techniques de « Google Hacking » (utilisation d'un moteur de recherche pour trouver des machines vulnérables).

Ces attaques apparaissent de façon flagrante dans les journaux. Elles peuvent être mises en évidence en utilisant par exemple la commande :

grep wget access_log

Cette instruction pourrait également faire apparaître d'autres attaques.

2 Les vulnérabilités du navigateur au goût du jour

Un bloc-notes (ou blog) vient d'ouvrir, dans lequel il serait publié une vulnérabilité de navigateur Internet par jour. S'appuyant pour cela sur quatre outils de test, le site publie certains résultats vérifiant des défauts dans l'intégrité des navigateurs et leurs façons de manipuler par exemple du DHTML (pour Dynamic HTML, utilisé afin d'écrire des pages plus interactives) ou du CSS, qui définit le style (couleurs, formats, positionnements) des pages web. Pour chaque nouvelle vulnérabilité, il fournit une preuve attestant de sa validité sous la forme d'un exemple.

A ce jour, sept vulnérabilités ont été publiées dans ce cadre :

  • cinq concernent Microsoft Internet Explorer ;
  • une concerne Mozilla Firefox ;
  • une concerne Apple Safari.

Elles provoquent la fermeture inopinée du navigateur, et dans certaines conditions, le redémarrage de la machine. Il n'y a pas de correctif pour le moment. Bien qu'il ne puisse pas être établi que tous les exemples publiés utiliseront la même technique, on constate que toutes les démonstrations de faisabilité s'appuient sur du code (Javascript, ActiveX, ...). A titre préventif, il est donc vivement recommandé, en attendant que des solutions fiables soient publiées pour se prémunir contre les effets de ces vulnérabilités, de prendre les précautions suivantes :

  1. désactiver les options Java et Javascript du navigateur ;
  2. naviguer sur des sites de confiance.

3 Rappel des avis et mises à jour émis

Durant la période du 30 juin au 06 juillet 2006, le CERTA a émis les avis suivants :

  • CERTA-2006-AVI-272 : Vulnérabilités dans HP-UX
  • CERTA-2006-AVI-273 : Vulnérabilités dans Invision Power Board
  • CERTA-2006-AVI-274 : Vulnérabilité dans KDE

Pendant cette même période, les mises à jour suivantes ont été publiées :

  • CERTA-2006-AVI-271-001 : Multiples vulnérabilités sur OpenOffice

    (ajout des références aux bulletins de sécurité Red Hat, Debian et Suse)

  • CERTA-2006-AVI-170-003 : Vulnérabilité dans le logiciel Ethereal

    (ajout de la référence au bulletin de sécurité Avaya)

  • CERTA-2006-AVI-229-001 : Vulnérabilité dans SquirrelMail

    (ajout de la référence CVE et du bulletin de sécurité Red Hat)

  • CERTA-2006-AVI-267-001 : Vulnérabilité dans GnuPG

    (précision sur les risques associés)


Liste des tableaux

Gestion détaillée du document

07 juillet 2006
version initiale.


CERTA
2014-01-17
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-08-17