Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTA-2009-AVI-154

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 17 avril 2009
No CERTA-2009-AVI-154

Affaire suivie par :

CERTA

AVIS DU CERTA

Objet : Multiples vulnérabilités des produits Oracle


Conditions d'utilisation de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/certa/apropos.html
Dernière version de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2009-AVI-154

Gestion du document


Tableau 1: Gestion du document
Référence CERTA-2009-AVI-154
Titre Multiples vulnérabilités des produits Oracle
Date de la première version 17 avril 2009
Date de la dernière version -
Source(s) Bulletin de sécurité Oracle du 14 avril 2009
Pièce(s) jointe(s) Aucune

Une gestion de version détaillée se trouve à la fin de ce document.

1 Risque

  • Exécution de code arbitraire à distance ;
  • déni de service à distance.

2 Systèmes affectés

  • Oracle Database 11g, versions 11.1.0.6 et 11.1.0.7 ;
  • Oracle Database 10g Release 2, versions 10.2.0.3 et 10.2.0.4 ;
  • Oracle Database 10g, version 10.1.0.5 ;
  • Oracle Database 9i Release 2, versions 9.2.0.8 et 9.2.0.8DV ;
  • Oracle Application Server 10g Release 2 (10.1.2), version 10.1.2.3.0 ;
  • Oracle Outside In SDK HTML Export versions 8.2.2 et 8.3.0 ;
  • Oracle XML Publisher version 5.6.2, 10.1.3.2 et 10.1.3.2.1 ;
  • Oracle BI Publisher versions 10.1.3.3.0, 10.1.3.3.1, 10.1.3.3.2, 10.1.3.3.3 et 10.1.3.4 ;
  • Oracle E-Business Suite Release 12, version 12.0.6 ;
  • Oracle E-Business Suite Release 11i, version 11.5.10.2 ;
  • PeopleSoft Enterprise PeopleTools version 8.49 ;
  • PeopleSoft Enterprise HRMS versions 8.9 et 9.0 ;
  • Oracle WebLogic Server version 10.3 ;
  • Oracle WebLogic Server versions 9.0 GA, 9.1 GA et 9.2 jusqu'à la version 9.2 MP3 ;
  • Oracle WebLogic Server versions 8.1 à 8.1 SP6 ;
  • Oracle WebLogic Server versions 7.0 à 7.0 SP7 ;
  • Oracle WebLogic Portal versions 8.1 à 8.1 SP6 ;
  • Oracle Data Service Integrator versions 10.3.0 ;
  • Oracle AquaLogic Data Services Platform versions 3.2, 3.0.1 et 3.0 ;
  • Oracle JRockit (anciennement BEA JRockit) version R27.6.2 et versions antérieures.

3 Résumé

De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans les produits Oracle. L'exploitation de ces vulnérabilités permet de réaliser diverses actions malveillantes, dont l'exécution de code arbitraire à distance.

4 Description

Un grand nombre de vulnérabilités a été découvert dans les produits Oracle :
  • Oracle Database ;
  • Oracle Application Server ;
  • Oracle Collaboration Suite ;
  • Beehive Collaboration Suite ;
  • Oracle Enterprise Manager ;
  • Oracle E-Business Suite et Application ;
  • Oracle PoepleSoft Enterprise ;
  • JD Edwards EnterpriseOne ;
  • Oracle Siebel Enterprise ;
  • Oracle Weblogic Server, Portal, Data Service ;
  • Oracle Data Service Integrator ;
  • AquaLogic Data Services Platform;
  • JRockit.

L'exploitation de ces vulnérabilités permet de réaliser diverses actions malveillantes, dont l'exécution de code arbitraire à distance pour certaines.

5 Solution

Se référer au bulletin de sécurité de l'éditeur pour l'obtention des correctifs (cf. section Documentation).

6 Documentation

Gestion détaillée du document

17 avril 2009
version initiale.


CERTA
2014-01-17
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-09-19