Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTA-2010-ACT-002

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 15 janvier 2010
No CERTA-2010-ACT-002

Affaire suivie par :

CERTA

Objet : Bulletin d'actualité 2010-02


Conditions d'utilisation de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/certa/apropos.html
Dernière version de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2010-ACT-002

Gestion du document

Le bulletin d'actualité est disponible dans son intégralité et au format PDF à l'adresse suivante :

http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2010-ACT-002.pdf

Un extrait du bulletin, ne reprenant que les articles de la semaine, se trouve en HTML à l'adresse suivante :

http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2010-ACT-002/

1 Vulnérabilité non corrigée dans Microsoft Internet Explorer

Le 14 janvier 2010, Microsoft a publié un bulletin de sécurité concernant une vulnérabilité non corrigée dans son navigateur Internet Explorer. Le CERTA a donc publié l'alerte CERTA-2010-ALE-001 afin de prévenir sa communauté des risques associés à cette vulnérabilité.

La faille est due à une référence à un pointeur non valide et permet à une personne malintentionnée d'exécuter du code arbitraire à distance. Les versions 6, 7 et 8 d'Internet Explorer sont concernées. Des exploitations limitées de cette vulnérabilité ont déjà été constatées. Dans l'attente d'un correctif, il est préférable d'utiliser un navigateur alternatif.

Sinon, afin de limiter l'impact de cette vulnérabilité, le CERTA recommande les actions suivantes :

  • désactiver l'interprétation de code dynamique (ex: JavaScript) ;
  • naviguer sur l'Internet avec un compte utilisateur aux droits limités ;
  • activer le DEP Data Execution Prevention.

Documentation

2 Trois avis critiques

Le CERTA a publié, le 13 janvier 2010, 3 avis critiques qu'il est impératif de prendre en compte dès que possible :

Multiples vulnérabilités dans des produits Oracle

De nombreuses vulnérabilités, dont certaines permettant l'exploitation de code arbitraire à distance, ont été corrigées dans les produits Oracle suivants :
  • Oracle Database ;
  • Oracle Application Server ;
  • Oracle Access Manager ;
  • Oracle E-Business Suite ;
  • PeopleSoft Enterprise HCM (TAM) ;
  • Oracle WebLogic Server ;
  • Oracle JRockit ;
  • Primavera P6 Enterprise Project Portfolio Management ;
  • Primavera P6 Web Services.

Vulnérabilité dans Microsoft Windows

Une vulnérabilité concernant la mise en œuvre de la technologie EOT (Embedded OpenType) permet à un utilisateur mal intentionné d'exécuter du code arbitraire.

Multiples vulnérabilités dans Adobe Reader et Acrobat

De multiples vulnérabilités présentes dans Adobe Reader et Acrobat peuvent être exploitées, au moyen d'un fichier au format PDF spécialement construit, par une personne malveillante afin de provoquer l'arrêt inopiné de l'application ou d'exécuter du code arbitraire à distance. Cet avis corrige l'alerte CERTA-2009-ALE-023.

Documentation

3 La version d'Adobe Flash Player installée par défaut avec Windows XP est vulnérable

Cette semaine Microsoft a publié un avis de sécurité rappelant que la version 6 d'Adobe Flash Player installée par défaut avec Windows XP est vulnérable et permet l'exécution de code arbitraire au moyen d'un document spécifiquement construit. Ce défaut de sécurité a déjà été signalé par Microsoft dans son bulletin du 13 novembre 2006, MS06-069.

Microsoft recommande de mettre à jour Adobe Flash Player avec la dernière version proposée par Adobe. Attention, la mise à jour nécessite des droits administrateur. Si un utilisateur aux droits restreints tente de la faire, il n'aura pas obligatoirement de message d'erreur l'informant de l'échec de celle ci et il pourra croire que son player est à jour.

Documentation

4 Vulnérabilité dans différents modèles de clés USB chiffrées

La société Syss a révélé en décembre 2009 une vulnérabilité dans l'implémentation logicielle du mécanisme de chiffrement de certains modèles de clés USB chiffrées (http://www.syss.de/index.php?id=108&L=1&tx_ttnews[tt_news]=528&tx_ttnews[backPid]=59&cHash=d0a8db6e51).

Les modèles affectés utilisent un mécanisme de chiffrement logiciel qui s'exécute sur la machine et non un mécanisme matériel s'exécutant sur la clé elle-même.

Il est à noter que certains de ces modèles avaient obtenu la certification FIPS 104-2 Level 2.

Certains fabricants des modèles concernés proposent des mises à jour logicielles pour corriger le problème :


5 Rappel des avis émis

Dans la période du 08 au 14 janvier 2010, le CERTA a émis les avis suivants :

  • CERTA-2010-AVI-006 : Vulnérabilité dans Novell iManager eDirectory
  • CERTA-2010-AVI-007 : Vulnérabilités dans Adobe Illustrator
  • CERTA-2010-AVI-008 : Mulitples vulnérabilités dans VMware ESX
  • CERTA-2010-AVI-009 : Multiples vulnérabilités dans IBM Lotus Domino Web Access
  • CERTA-2010-AVI-010 : Multiples vulnérabilités dans des produits Oracle
  • CERTA-2010-AVI-011 : Vulnérabilité dans Microsoft Windows
  • CERTA-2010-AVI-012 : Multiples vulnérabilités dans Adobe Reader et Acrobat
  • CERTA-2010-AVI-013 : Vulnérabilité dans MIT Kerberos
  • CERTA-2010-AVI-014 : Vulnérabilité dans Zope
  • CERTA-2010-AVI-015 : Vulnérabilité dans Solaris Trusted Extensions
  • CERTA-2010-AVI-016 : Vulnérabilité dans Sun Identity Manager
  • CERTA-2010-AVI-017 : Vulnérabilité dans Novell ZENWorks Asset Management
  • CERTA-2010-AVI-018 : Multiples vulnérabilités dans Red Hat Linux

Pendant la même période, les avis suivants ont été mis à jour :

  • CERTA-2009-AVI-482-004 : Vulnérabilité du protocole SSL/TLS (ajout du bulletin de sécurité IBM du 13 janvier 2010)
  • CERTA-2009-AVI-515-002 : Vulnérabilité dans BIND avec DNSSEC (ajout du bulletin de sécurité FreeBSD)
  • CERTA-2010-AVI-003-001 : Multiples vulnérabilités dans PowerDNS (Ajout de la référence au bulletin de sécurité Debian)


Liste des tableaux

Gestion détaillée du document

15 janvier 2010
version initiale.


CERTA
2014-01-17
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-09-21