Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTA-2010-ALE-004

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 31 mars 2010
No CERTA-2010-ALE-004-001

Affaire suivie par :

CERTA

BULLETIN D'ALERTE DU CERTA

Objet : Vulnérabilité dans Microsoft Internet Explorer


Conditions d'utilisation de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/certa/apropos.html
Dernière version de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2010-ALE-004

Gestion du document


Tableau 1: Gestion du document
Référence CERTA-2010-ALE-004-001
Titre Vulnérabilité dans Microsoft Internet Explorer
Date de la première version 10 mars 2010
Date de la dernière version 31 mars 2010
Source(s) Avis de sécurité Microsoft #981374 du 09 mars 2010
  Bulletin de sécurité Microsoft MS10-018 du 30 mars 2010
Pièce(s) jointe(s) Aucune

Une gestion de version détaillée se trouve à la fin de ce document.

1 Risque

Exécution de code arbitraire à distance.

2 Systèmes affectés

  • Internet Explorer 6 ;
  • Internet Explorer 6 Service Pack 1 ;
  • Internet Explorer 7.

3 Résumé

Une vulnérabilité dans Microsoft Internet Explorer permet l'exécution de code arbitraire à distance.

L'éditeur a publié un correctif pour remédier à cette vulnérabilité.

4 Description

Une vulnérabilité a été identifiée dans Microsoft Internet Explorer. Son exploitation permet l'exécution de code arbitraire à distance en incitant une victime à visiter une page Web spécialement conçue. L'éditeur Microsoft annonce que plusieurs cas d'attaques utilisant cette faille ont été découverts.

Le CERTA rappelle que si la vulnérabilité touche le navigateur Internet Explorer, d'autres vecteurs que des pages internet peuvent être utilisés. Notamment, il est possible d'exploiter cette faille au moyen de documents Microsoft Office spécialement conçus (cf. bulletin d'actualité CERTA-2009-ACT-012).

5 Contournement provisoire

Le CERTA recommande l'application du contournement suivant, qui consiste à retirer les droits d'accès à la bibliothèque iepeers.dll. Ceci peut avoir des effets de bord sur certaines fonctionnalités étendues de MSHTML (impression, répertoires Web).

Sur les systèmes 32 bits :

Echo y| cacls %WINDIR%\SYSTEM32\iepeers.DLL /E /P "Tout le monde":N

Sur les systèmes 64 bits :

Echo y| cacls %WINDIR%\SYSWOW64\iepeers.DLL /E /P "Tout le monde":N

Pour désactiver ce contournement et autoriser l'accès à cette bibliothèque :

Sur les systèmes 32 bits :

cacls %WINDIR%\SYSTEM32\iepeers.dll /E /R "Tout le monde"

Sur les systèmes 64 bits :

cacls %WINDIR%\SYSWOW64\iepeers.dll /E /R "Tout le monde"

Ce contournement fonctionne pour tous les vecteurs d'attaque (page Web, document Microsoft Office, etc.) et est donc recommandé même si Internet Explorer n'est pas le logiciel par défaut utilisé pour la navigation. L'installation d'Internet Explorer 8 permet également de contourner la vulnérabilité pour tous les vecteurs d'attaque.

Si les contournements précédents s'avèrent inapplicables, il est recommandé de naviguer avec un navigateur alternatif et d'appliquer les contournements spécifiques à l'exploitation de la vulnérabilité via des documents Microsoft Office (cf. bulletin d'actualité CERTA-2009-ACT-012).

Le CERTA rappelle, de plus, qu'il recommandé de naviguer avec un compte utilisateur aux droits restreints et de désactiver l'interprétation de code dynamique (Javascript, ActiveX). De plus, l'activation du DEP (Data Execution Prevention) peut limiter l'impact de cette vulnérabilité.

6 Solution

Se référer au bulletin de sécurité de l'éditeur pour l'obtention des correctifs (cf. section Documentation).

7 Documentation

Gestion détaillée du document

10 mars 2010
version initiale.
31 mars 2010
publication du correctif.


CERTA
2014-01-17
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-04-28