Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTA-2012-ACT-030

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 27 juillet 2012
No CERTA-2012-ACT-030

Affaire suivie par :

CERTA

Objet : CERTA-2012-ACT-030


Conditions d'utilisation de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/certa/apropos.html
Dernière version de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2012-ACT-030

Gestion du document


Tableau 1: Gestion du document
Référence CERTA-2012-ACT-030
Titre CERTA-2012-ACT-030
Date de la première version 27 juillet 2012
Date de la dernière version -
Source(s)  
Pièce(s) jointe(s) Aucune

Une gestion de version détaillée se trouve à la fin de ce document.

Le bulletin d'actualité est disponible dans son intégralité et au format PDF à l'adresse suivante :

http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2012-ACT-030.pdf

Un extrait du bulletin, ne reprenant que les articles de la semaine, se trouve en HTML à l'adresse suivante :

http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2012-ACT-030/

1 Systèmes industriels et supervision par Internet

Le CERTA a pris contact avec un industriel français qui exposait une interface de supervision de ses systèmes industriels sur l'Internet sans authentification préalable. Bien que cette interface ne permettait, a priori, aucune opération sur le système industriel, l'exploitation d'une vulnérabilité sur celle-ci permettrait à un attaquant de modifier le système industriel.

Afin de limiter les actes de malveillance, il convient de ne pas exposer ces interfaces au public. En cas de réel besoin de supervision par Internet, le CERTA rappelle la nécessité de mettre en place des contrôles d'accès à ces systèmes. Il est notamment recommandé :

  • d'autoriser seulement les accès depuis des adresses IP identifiées ;
  • de mettre en place un système d'authentification adapté (exemple : utilisation d'un mot de passe robuste) ;
  • de dédier un réseau à la surveillance, et n'autoriser son accès depuis l'extérieur que via une passerelle sécurisée (exemple : VPN).

Documentation

2 Dangers liés aux plateformes non officielles de distribution d'applications mobiles

Les systèmes d'exploitation des terminaux mobiles continuent d'être des cibles privilégiées pour les auteurs de codes malveillants. Une application usurpant Skype est apparue récemment sur une plateforme non officielle de distribution d'applications Android. Cette dernière a pour but d'envoyer des SMS vers des numéros surtaxés. D'autres applications similaires existent, elles peuvent se faire passer pour un programme d'installation Flash ou prétendre être des navigateurs Internet.

Le CERTA recommande l'installation d'applications provenant uniquement de plateformes officielles de distribution et seulement quand l'éditeur de l'application peut être vérifié. Lorsque cela est possible, il est également recommandé de vérifier les permissions demandées par l'application ainsi que leur adéquation avec les fonctionnalités annoncées.

3 Alerte de sécurité pour les produits Microsoft Exchange et Fast Search Server 2010

Le 25 juillet 2012, le CERTA a émis une alerte de sécurité concernant les produits Microsoft Exchange et Fast Search Server 2010. Elle affecte plus précisément les bibliothèques Oracle Outside In utilisées par le service de transcodage des documents. Oracle a corrigé cette vulnérabilité lors des mises à jour du mois de juillet. La vulnérabilité peut être provoquée par l'ouverture d'une pièce jointe au moyen de WebReady Document Viewing, un système de pré-visualisation sous Outlook Web Access. Un attaquant peut ainsi exécuter du code arbitraire côté serveur.

Le CERTA recommande de se référer aux avis de sécurité publiés par Microsoft pour limiter les risques liés à cette faille (cf section Documentation).

Documentation


4 Rappel des avis émis

Dans la période du 20 juillet 2012 au 26 juillet 2012, le CERTA a émis les publications suivantes :

  • CERTA-2012-ALE-004 : Vulnérabilité dans Microsoft Exchange et Fast Search Server 2010
  • CERTA-2012-AVI-396 : Vulnérabilités dans Moodle
  • CERTA-2012-AVI-397 : Vulnérabilité dans PHP
  • CERTA-2012-AVI-398 : Multiples vulnérabilités dans Symantec Web Gateway
  • CERTA-2012-AVI-399 : Vulnérabilités dans Symantec System Recovery 2011 et Backup Exec System Recovery 2010
  • CERTA-2012-AVI-400 : Vulnérabilités dans Red Hat Certificate System v8
  • CERTA-2012-AVI-401 : Vulnérabilités dans Wireshark
  • CERTA-2012-AVI-402 : Vulnérabilités dans Siemens SIMATIC STEP et PCS
  • CERTA-2012-AVI-403 : Vulnérabilité dans Bash
  • CERTA-2012-AVI-404 : Multiples vulnérabilités dans Safari
  • CERTA-2012-AVI-405 : Vulnérabilités dans ISC BIND
  • CERTA-2012-AVI-406 : Vulnérabilités dans ISC DHCP


CERTA
2014-01-17
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-04-26