Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTA-2013-ACT-025

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 21 juin 2013
No CERTA-2013-ACT-025

Affaire suivie par :

CERTA

Objet : Bulletin d'actualité CERTA-2013-ACT-025


Conditions d'utilisation de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/certa/apropos.html
Dernière version de ce document : http://www.certa.ssi.gouv.fr/site/CERTA-2013-ACT-025

1 Correctifs Oracle Java

Dans le cadre de son cycle de diffusion des mises à jour, Oracle a publié une nouvelle version de Java JRE et JDK.

Cette mise à jour corrige quarante vulnérabilités critiques. Ces dernières concernent différents sous-composants de Java tels que la gestion des graphiques, du son, de la sérialisation, etc. La plupart de ces vulnérabilités permettent l'exécution de code arbitraire à distance ainsi qu'une atteinte à la confidentialité ou l'intégrité des données.

Le CERTA recommande d'appliquer cette mise à jour le plus rapidement possible lorsque la désactivation de Java dans le navigateur n'est pas envisageable, et de suivre les règles de base de sécurité suivantes :

  • prendre garde aux liens transmis par courriels ;
  • faire preuve de vigilance lors de la consultation de sites Web non vérifiés.

Documentation

2 Vulnérabilité dans Puppet

Le CERTA a publié un avis concernant une vulnérabilité corrigée dans le logiciel de gestion de configuration Puppet.

L'exploitation de cette vulnérabilité, due à un manque de vérification des données envoyées au serveur, peut avoir des conséquences très importantes, allant de l'exécution de code sur le serveur Puppet, à la prise de contrôle de l'ensemble des machines administrées via ce logiciel. Des codes malveillants exploitant cette faille ont commencé à circuler sur Internet quelques heures après la publication du correctif de sécurité.

Le CERTA recommande aux utilisateurs de ce logiciel de déployer la mise à jour le plus rapidement possible et de s'assurer qu'aucune activité malveillante n'a eu lieu sur le serveur pendant la période où celui-ci était vulnérable (en vérifiant l'intégrité des fichiers de configuration et en analysant les journaux du serveur pour valider l'absence d'activité suspecte).

Il est également rappelé qu'une séparation physique ou logique du réseau d'administration, comme préconisée dans le guide d'hygiène de l'ANSSI, est fortement conseillée et permet de limiter la surface d'attaque d'un système d'information confronté à des vulnérabilités de ce type.

Documentation

3 Sortie de la version stable de EMET 4.0

Le 18 juin 2013 Microsoft a publié la version finale 4.0 de l'outil EMET (Enhanced Mitigation Experience Toolkit). Cette nouvelle version n'apporte pas de fonctionnalités supplémentaires par rapport à la version 4.0 béta dont les caractéristiques principales ont été présentées dans le bulletin CERTA-2013-ACT-017. À noter, cette version est la première publiée par Microsoft depuis son annonce d'assurer un support pour l'utilisation professionnelle de ce produit.

Le CERTA recommande l'intégration de cet utilitaire dans les systèmes d'information dès que possible. Il reste cependant pertinent de qualifier cette intégration avant tout déploiement d'ampleur, afin d'éviter d'éventuels effets de bord sur les applications métier.

Documentation


4 Rappel des avis émis

Dans la période du 14 au 20 juin 2013, le CERTA a émis les publications suivantes :

  • CERTA-2013-AVI-356 : Multiples vulnérabilités dans le noyau Linux d'Ubuntu
  • CERTA-2013-AVI-357 : Multiples vulnérabilités dans IBM Notes
  • CERTA-2013-AVI-358 : Vulnérabilité dans Parallels Plesk Panel
  • CERTA-2013-AVI-359 : Multiples vulnérabilités dans Novell ZENworks
  • CERTA-2013-AVI-360 : Multiples vulnérabilités dans Siemens WinCC Web Navigator
  • CERTA-2013-AVI-361 : Multiples vulnérabilités dans Oracle Java
  • CERTA-2013-AVI-362 : Multiples vulnérabilités dans Oracle Solaris
  • CERTA-2013-AVI-363 : Multiples vulnérabilités dans Apple OS X
  • CERTA-2013-AVI-364 : Vulnérabilité dans Google Chrome
  • CERTA-2013-AVI-365 : Vulnérabilité dans FreeBSD
  • CERTA-2013-AVI-366 : Multiples vulnérabilités dans Cisco TelePresence
  • CERTA-2013-AVI-367 : Multiples vulnérabilités dans EMC RSA BSAFE
  • CERTA-2013-AVI-368 : Vulnérabilité dans Puppet

Gestion détaillée du document

21 juin 2013
version initiale.


CERTA
2014-01-17
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-05-24