Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTFR-2015-ALE-004

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 31 mars 2015
No CERTFR-2015-ALE-004-001

Affaire suivie par :

CERT-FR

BULLETIN D'ALERTE DU CERT-FR

Objet : Vulnérabilité dans Microsoft Internet Explorer

Gestion du document


Tableau 1: Gestion du document
Référence CERTFR-2015-ALE-004
Titre Vulnérabilité dans Microsoft Internet Explorer
Date de la première version 10 février 2015
Date de la dernière version 31 mars 2015
Source(s)  
Pièce(s) jointe(s) Aucune

Une gestion de version détaillée se trouve à la fin de ce document.

1 - Risque(s)

  • contournement de la politique de sécurité
  • injection de code indirecte à distance

2 - Systèmes affectés

  • Internet Explorer version 10
  • Internet Explorer version 11

3 - Résumé

Une vulnérabilité référencée par l'identifiant CVE-2015-0072, a été découverte dans Microsoft Internet Explorer. Elle permet à un attaquant de contourner la politique dite Same Origin Policy et d'exécuter du code JavaScript malveillant via le chargement d'une page HTML.

3 -.1 Fonctionnement de l'attaque

La politique SOP (Same Origin Policy) est mise en place pour éviter que des scripts malveillants puissent accéder aux données présentes sur d'autres domaines, notamment aux cookies HTTP permettant de maintenir les sessions authentifiées.

L'exploitation de cette vulnérabilité permet de contourner cette protection et donc d'exécuter du code JavaScript dans le contexte d'une page tierce telle qu'une application métier, un site bancaire, ou tout autre application sensible.

3 -.2 Scénarios possibles d'attaque

Cette vulnérabilité est susceptible d'être mise en oeuvre lors de tentatives d'hameçonnage ou lors d'attaques par point d'eau.

3 -.3 Risques encourus

Les risques encourus sont similaires à ceux liés aux attaques de type injection de code indirecte (XSS). En particulier, l'exploitation de cette vulnérabilité peut permettre de récupérer les cookies envoyés par le navigateur pour usurper une session authentifiée.

Se référer à la note d'information CERTA-2002-INF-001-001 pour plus de détails.

4 - Solution

Se référer au bulletin de sécurité de l'éditeur pour l'obtention des correctifs (cf. section Documentation).

5 - Documentation

Gestion détaillée du document

10 février 2015
version initiale ;
31 mars 2015
fermeture de l'alerte suite à la publication d'un correctif par l'éditeur.
Dernière version de ce document : http://cert.ssi.gouv.fr/site/CERTFR-2015-ALE-004

CERT-FR
2015-03-31
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-08-16