Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTFR-2016-ACT-027

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 04 juillet 2016
No CERTFR-2016-ACT-027

Affaire suivie par :

CERT-FR

Objet : Bulletin d'actualité CERTFR-2016-ACT-027

1 - Intel annonce les spécifications d'une nouvelle technologie de protection

Le 9 juin 2016, Intel a publié les spécifications d'une nouvelle technologie permettant de rendre plus difficile l'exploitation de certaines vulnérabilités. Ce mécanisme, nommé « Control-flow Enforcement Technology » (CET), est géré directement au niveau du processeur. Il est garant de l'intégrité du flot de contrôle lors de l'exécution d'un programme.

Fonctionnement technique

Lors de l'exécution d'un programme, une région mémoire appelée « la pile » permet de stocker des données (arguments des fonctions, variables locales, etc.) et des informations concernant le transfert du flot de contrôle (adresses de retour de fonctions). Intel CET définit une seconde pile, nommée « pile fantôme », qui est utilisée exclusivement lors des opérations de transfert du flot de contrôle. La pile fantôme se situe dans une région mémoire spéciale, protégée contre l'écriture grâce à des modifications dans la table des pages. Ces modifications permettent de s'assurer de son intégrité et d'empêcher sa corruption ou sa modification.

Seulement 2 instructions permettent de manipuler la pile fantôme :

  • CALL : empile l'adresse de retour de la fonction sur la pile fantôme (en plus de le faire sur la pile traditionnelle) ;
  • RET : dépile l'adresse de retour de la pile fantôme et la compare avec celle de la pile traditionnelle.

Après une instruction RET, le programme continue de s'exécuter uniquement si les adresses correspondent. En effet, si les adresses récupérées par l'instruction RET sont différentes, alors une corruption mémoire, due probablement à une tentative d'exploitation de vulnérabilité, a eu lieu. Dans ce cas, le programme stoppe son exécution.

De plus, l'instruction ENDBRANCH a été ajoutée au jeu d'instructions. Elle permet de marquer une adresse comme étant la destination possible d'un saut indirect (utilisé par exemple, dans le cas de la directive "switch" en C). Ainsi, lors de l'exécution d'un programme, si un saut dynamique n'a pas pour destination une instruction ENDBRANCH, le processeur génère une exception. Ce mécanisme vise à empêcher certaines techniques d'exploitation, comme ROP.

La documentation complète du fonctionnement de CET est disponible ci-dessous.

Documentation


2 - Rappel des avis émis

Dans la période du 27 juin au 03 juillet 2016, le CERT-FR a émis les publications suivantes :

  • CERTFR-2016-AVI-219 : Vulnérabilité dans Blue Coat PacketShaper S-Series
  • CERTFR-2016-AVI-220 : Multiples vulnérabilités dans le noyau Linux d'Ubuntu
  • CERTFR-2016-AVI-221 : Vulnérabilité dans LibreOffice
  • CERTFR-2016-AVI-222 : Multiples vulnérabilités dans les produits Symantec
  • CERTFR-2016-AVI-223 : Vulnérabilité dans Armadito Antivirus

Gestion détaillée du document

04 juillet 2016
version initiale.
Dernière version de ce document : http://cert.ssi.gouv.fr/site/CERTFR-2016-ACT-027

CERT-FR
2016-07-08
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-04-24