Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTFR-2016-ACT-039

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 26 septembre 2016
No CERTFR-2016-ACT-039

Affaire suivie par :

CERT-FR

Objet : Bulletin d'actualité CERTFR-2016-ACT-039

1 - Mise en garde concernant l'utilisation du protocole SMBv1

Le bulletin d'actualité CERTFR-2016-ACT-038 ainsi que l'avis CERTFR-2016-AVI-310 faisait mention d'une vulnérabilité dans le protocole Service Message Block (SMB) v1.0 . Cette version du protocole est relativement ancienne et devrait être désactivée.

Historique

Le protocole Service Message Block (SMB), souvent connu sous le sigle CIFS (Common Internet File System), a été popularisé par le système d'exploitation Microsoft Windows, puisqu'étant par défaut celui utilisé pour le partage de fichiers.

Ce protocole a connu plusieurs évolutions majeures, notamment en 2006 (avec les systèmes Windows Vista et Server 2008) pour la version 2.0 et en 2012 (avec Windows 8 et Windows Server 2012) pour la version 3.0.

Sécurité

La première version de ce protocole est relativement ancienne et source d'un certain nombre de défauts relatifs à la sécurité. En premier lieu, la signature des messages implémentée dans SMB v1.0 fait appel à la fonction de hachage MD5, considérée comme obsolète. Les versions 2.02 et 3.0 changent cette valeur pour des fonctions de hachage plus robustes (HMAC SHA-256 et AES-CMAC).

D'autre part, la version 3.0 de SMB apporte le support du chiffrement. Les versions précédentes ne supportant pas cette fonctionnalité, il est possible pour un attaquant d'intercepter l'ensemble des documents transitant sur le réseau de l'entreprise par le biais d'une attaque de l'homme du milieu.

Enfin, les systèmes d'exploitation Microsoft supportant uniquement la version 1.0 de ce protocole, soit Windows XP et Windows Server 2003, ne sont plus supportés par l'éditeur et ne devraient par conséquent plus être en production. Les versions ultérieures de ces systèmes d'exploitation supportent quant à eux à minima SMB v2.0.

Audit de l'utilisation de SMB v1.0

Afin de déterminer le taux d'utilisation de SMB v1.0 et évaluer l'impact d'une désactivation de cette version sur le réseau, il existe une commande permettant d'auditer l'utilisation de ce protocole (disponible sur les systèmes Windows 10 et Server 2016) en générant des journaux d'évènements :
Set-SmbServerConfiguration -AuditSmb1Access $true

Recommandations

Le CERT-FR recommande :
  • de désactiver le support du protocole SMBv1 sur les versions supérieures ou égales à Windows 7 et Windows Server 2008 ;
  • de migrer et décommissionner les versions obsolètes et non supportées des systèmes d'exploitation dans l'entreprise ;
  • de maintenir les systèmes serveurs et client à jour en appliquant régulièrement les correctifs de sécurité.

Documentation


2 - Rappel des avis émis

Dans la période du 19 au 25 septembre 2016, le CERT-FR a émis les publications suivantes :

  • CERTFR-2016-ALE-007 : Vulnérabilité dans Cisco IOS, IOS EX et IOS XR
  • CERTFR-2016-AVI-315 : Multiples vulnérabilités dans le noyau Linux d'Ubuntu
  • CERTFR-2016-AVI-316 : Multiples vulnérabilités dans les produits Apple
  • CERTFR-2016-AVI-317 : Multiples vulnérabilités dans Mozilla Firefox
  • CERTFR-2016-AVI-318 : Multiples vulnérabilités dans les produits Cisco
  • CERTFR-2016-AVI-319 : Multiples vulnérabilités dans Drupal
  • CERTFR-2016-AVI-320 : Multiples vulnérabilités dans OpenSSL

Gestion détaillée du document

26 septembre 2016
version initiale.
Dernière version de ce document : http://cert.ssi.gouv.fr/site/CERTFR-2016-ACT-039

CERT-FR
2016-09-26
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-07-21