Marianne ANSSI

CERT-FR

Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques

logo ANSSI
Informations utiles

Que faire en cas d'intrusion ?

Les systèmes obsolètes

Liens utiles

 

L'ANSSI recrute

 

 

Les documents du CERT-FR

Publications récentes

Les alertes en cours

Les bulletins d'actualité

Les notes d'information

Année en cours Archive

 

Les Flux RSS du CERT-FR

Flux RSS complet

RSS

Flux RSS des alertes

RSS

Flux RSS SCADA

RSS

 

CERTFR-2017-ALE-002

Imprimer ce document

Version PDF

À propos du CERT-FR

Le CERT-FR

Nous contacter

Contact us ( Drapeau anglais )

A propos du site

Communauté CSIRT

Les CSIRT

Le FIRST

L'EGC

 
Archives du CERT-FR

Année 2017 Archive

Année 2016 Archive

Année 2015 Archive

Année 2014 Archive

Année 2013 Archive

Année 2012 Archive

Année 2011 Archive

Année 2010 Archive

Année 2009 Archive

Année 2008 Archive

Année 2007 Archive

Année 2006 Archive

Année 2005 Archive

Année 2004 Archive

Année 2003 Archive

Année 2002 Archive

Année 2001 Archive

Année 2000 Archive

 

S . G . D . S . N
Agence nationale
de la sécurité des
systèmes d'information

République Française Paris, le 15 mars 2017
No CERTFR-2017-ALE-002

Affaire suivie par :

CERT-FR

BULLETIN D'ALERTE DU CERT-FR

Objet : Vulnérabilité dans Microsoft Windows

Gestion du document


Tableau 1: Gestion du document
Référence CERTFR-2017-ALE-002
Titre Vulnérabilité dans Microsoft Windows
Date de la première version 20 février 2017
Date de la dernière version 15 mars 2017
Source(s) Rapport de Bogue de Project Zero du 16 février 2017
Pièce(s) jointe(s) Aucune

Une gestion de version détaillée se trouve à la fin de ce document.

1 - Risque(s)

  • atteinte à la confidentialité des données

2 - Systèmes affectés

  • Windows Vista
  • Windows 7
  • Windows 8.1
  • Windows 10

3 - Résumé

Une vulnérabilité a été découverte dans Microsoft Windows. Elle permet à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données.

La vulnérabilité présente dans la bibliothèque Graphics Device Interface (gdi32.dll) de Windows permet à un attaquant de lire des portions de mémoire auquel il n'a pas normalement accès.
Cette faille provient d'un manque de vérification dans la gestion des Device Independant Bitmaps (DIB) qui sont contenus dans les fichiers de type Enhanced Metafiles (EMF).

L'attaque peut être déclenchée si un utilisateur se rend sur un site internet contenant un fichier .emf piégé en utilisant Internet Explorer.
Un fichier .emf peut également être inclus dans d'autres documents (ex. .docx), ce qui augmente la surface d'attaque. Le chercheur Mateusz Jurczyk dit avoir réussi à exploiter la vulnérabilité à distance par le biais de Office Online.

L'impact de cette vulnérabilité dépend de l'emplacement où est chargé le fichier malveillant en mémoire, et de ce qui est disponible dans les adresses proches.

À l'occasion de la mise à jour de sécurité du mois de mars 2017, cette vulnérabilité a été corrigée par Microsoft.

4 - Solution

Se référer au bulletin de sécurité de l'éditeur pour l'obtention des correctifs (cf. section Documentation).

5 - Documentation

Gestion détaillée du document

20 février 2017
version initiale.
15 mars 2017
clôture de l'alerte
Dernière version de ce document : http://cert.ssi.gouv.fr/site/CERTFR-2017-ALE-002

CERT-FR
2017-03-15
Premier Ministre / Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale / Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information webmestre Dernière mise à jour : le 2017-04-28