CERTFR-2021-AVI-049 Publié le 21 janvier 2021

Une vulnérabilité a été découverte dans IBM WebSphere . Elle permet à un attaquant de provoquer un déni de service à distance.

CERTFR-2021-ACT-003 Publié le 20 janvier 2021
[20 janvier 2021] Suite à une recrudescence de menaces d'attaques en déni de service, nous ré-éditons le bulletin CERTFR-2020-ACT-006. Mise en garde contre …
CERTFR-2021-AVI-048 Publié le 20 janvier 2021

De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Google Chrome. Elles permettent à un attaquant de provoquer un problème de sécurité non spécifié par l'éditeur.

CERTFR-2021-AVI-047 Publié le 20 janvier 2021

De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Oracle WebLogic. Certaines d'entre elles permettent à un attaquant de provoquer un problème de sécurité non spécifié par l'éditeur, un déni de service et une atteinte à l'intégrité des données.

CERTFR-2021-AVI-046 Publié le 20 janvier 2021

De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Oracle Virtualization. Certaines d'entre elles permettent à un attaquant de provoquer un problème de sécurité non spécifié par l'éditeur, un déni de service et une atteinte à l'intégrité des données.

CERTFR-2021-AVI-045 Publié le 20 janvier 2021

De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Oracle Systems. Elles permettent à un attaquant de provoquer un problème de sécurité non spécifié par l'éditeur, une atteinte à l'intégrité des données et une atteinte à la confidentialité des données.

CERTFR-2021-AVI-044 Publié le 20 janvier 2021

De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Oracle MySQL. Elles permettent à un attaquant de provoquer un déni de service à distance, une atteinte à l'intégrité des données et une atteinte à la confidentialité des données.

CERTFR-2021-AVI-043 Publié le 20 janvier 2021

Une vulnérabilité a été découverte dans Oracle Java SE. Elle permet à un attaquant de provoquer une atteinte à la confidentialité des données.

CERTFR-2021-AVI-042 Publié le 20 janvier 2021

De multiples vulnérabilités ont été découvertes dans Oracle Database Server. Certaines d'entre elles permettent à un attaquant de provoquer un problème de sécurité non spécifié par l'éditeur, un déni de service à distance.